Home / cours surf 

surf maroc BoardrideR

surf a essaouira

Surf Essaouira : Une expérience inoubliable

Essaouira est un petit port de pêche sur la côte atlantique du Maroc avec une culture unique et des vagues incroyables. C’est une destination prisée des surfeurs de tous niveaux, des débutants aux experts. Les vagues sont parfaites pour apprendre et l’atmosphère est propice à la détente. Les surfeurs viennent à Essaouira pour découvrir la culture et les vagues, et ils repartent toujours avec des souvenirs inoubliables.Les vagues d’Essaouira sont parmi les meilleures au monde. Elles sont puissantes, cohérentes et offrent une variété de pause. Les débutants peuvent apprendre les bases dans les vagues plus calmes près du rivage, tandis que les surfeurs plus expérimentés peuvent se mettre au défi au large.

 

 Quel que soit votre niveau de surf, nous vous offrons une expérience sur-mesure  !

Surf Maroc Board-rider propose 3 types des cours 

COLLECTIFS

Les cours collectifs se composent de groupes de 4 personnes ou + avec un moniteur qualifié de Surf Maroc et deux assistants. Ce qui vous laisse donc l’occasion de pouvoir passer du temps seul avec le moniteur. Les cours en groupe permettent de tisser des liens avec d’autres surfeurs et de progresser dans la bonne humeur.

semi-prive

Les leçons semi-privées de Surf sont composées de deux personnes avec un moniteur. Vous avez la possibilité d’apprendre avec un ami, votre partenaire ou avec quelqu’un qui a le même niveau que vous et avec qui nous vous mettrons en relation, vous permettant ainsi de vous faire de nouvelles rencontres.

particulier

Besoin de prendre confiance en vous, d’avoir l’attention et l’assistance de votre moniteur à chaque instant ? Les cours particuliers sont faits pour vous ! Surf Maroc Board-rider va vous accompagnier avec un moniteur qui s’occuperra de vous de A à Z.   Il va aussi vous faire gagner de temps dans l’apprentissage.  

prix surf maroc board-rider

nos prix sont transparents

Prenez votre temps et dites nous ce que vous souhaitez pour organiser la meilleure formule pour vous.

KITEURS MAROC Board-rider

Surf Essaouira : Une expérience inoubliable
  • 20 ANS D’EXPÉRIENCE
  • PAS DES FRAIS SUPPLÉMENTAIRES
  • Nous sommes flexibles
  • Une activité quelque soit la météo !
  • Matériel neuf et léger 
LA SÉCURITÉ 

Nous veillerons personnellement à votre sécurité 

NOUS AIMONS CE QUE NOUS FAISONS
  • NOUS SOMMES AMICAUX 
  • Partager notre passion avec vous au maximum est notre priorité absolue !

prix surf maroc board-rider

nos prix sont transparents

Progression

Sécurité / découverte des bases du Surf / Nage-balance / surfer…

Ce qui est inclus

Combinaison  / planche / leash  

lLes horaires

Leçons quotidiennes de Surf à Essaouira à partir de 9h jusqu’au coucher du soleil

L'équipe

Une équipe sympa, professionnelle et diplômée  

Pédagogie

Les cours sont dispensés suivant une méthode progressive et sécuritaire sur la plage, en eau peu profonde ou en pleine selon le niveau des élèves

LA SÉCURITÉ DE KITESURF

SURF à ESSAOUIRA

les spots de surf à Essaouira 

L’avantage d’Essaouira est qu’il existe de nombreux spots avec tous types des vagues : des spots avec des petite vagues pour s’amuser et aussi de grosses vagues pour les surfeurs de bons niveaux. Pour les longues vagues,  nous sommes là pour vous aider.Plus de 20 spots s’ouvrent à vous dans la région avec des accès faciles, certains plus secrets. Toute l’équipe est à votre disposition pour vous les faire découvrir en toute sécurité selon votre niveau.

Quand faire du Surf à Essaouira ?

On peut surfer toute l’année à Essaouira et dans sa région. Pour les surfeurs de bon niveau, la meilleure saison est de septembre à mars-avril car il y a plus de houle. Pour les débutants, même si la houle est forte, plusieurs spots permettent d’apprendre tranquillement en toute sécurité.

Nos Packages!

Cours de Surf et Hébergements tout inclus 

SURF MAROC BOARD-RIDER

Propose des cours de Surf avec différents types d’hébergement : hôtels, riads de charme, auberges de jeunesse, appartements, et  villas à la campagne dans la région d’Essaouira et en pleine nature.

avis surf maroc 

Max

 » Les vagues sont là, et mon enthousiasme l’est aussi après avoir appris à surfer sur votre site ! Les instructeurs ont trouvé le parfait équilibre entre amusement et instruction, rendant le processus d’apprentissage fluide et agréable. Je n’aurais jamais pensé pouvoir me tenir debout sur une planche de surf, encore moins surfer des vagues, mais vos conseils patients et vos astuces d’experts ont rendu tout cela possible. Cette expérience m’a ouvert un tout nouveau monde d’aventures, et je vous serai à jamais reconnaissant pour les compétences que j’ai acquises sur votre site fantastique. « 

1) COURS KITESURF - PRÉPARATION DE KITE

1ère leçon de kitesurf : les ètapes de pilotage du kite

LA PREPARATIONE DE LA VOILE, CONETRE LA SÉCURITÉ ET LE REGLE DE PILOTAGE.  

  • Topo théorique sur: les vents, la fenêtre de vol, espace de sécurité
  • Théorie sur l’équipement de kite, et la sécurité.  
  • Préparations: du kite, de la barre et lignes + connectique lignes/ailes.
  •  Familiarisez-vous avec le montage du matériel de kite et apprenez à vérifier les cartes graphiques. 
  •  Apprenez à utiliser la barre et conaitre la defirence de   bordé – choqué.  
  • Manipulation du kite ainsi du chicken loop avec son largueur. (System de sécurité actif).
  • Décollage et atterrissage assisté avec votre moniteur et/ou votre binôme.
  •  maîtrisez les différentes techniques de vol et familiarisez-vous avec la fenêtre du vent.  
  • Exercices de pilotage a terre ou dans l’eau (selon le niveau et les conditions de vents).
    (découverte zone de puissance, de sous-puissance, d’atterrissage, de décollage, etc…)
  • Exercices de pilotage dans l’eau: (Re-décollage de l’aile lorsqu’elle tombe dans l’eau, pour se preparer a la nage tractée classic et/ou nage tractée directionnelle (remonter au vent).
  • Topo sur la planche, explications pour conaitre et les etaps avenire dans le Water-starts (départ avec la planche).

 

 apres le cours on va aussi vous  Apprenedre à ranger votre matériel correctement.

3) GONFLER MON AILE DE KITE ET PREPARE MA BERRE

Gonfler mon aile de kite

La préparation du matériel en kitesurf et l’optimisation du temps de session sont essentiels. Première leçon : bien gonfler son aile.

Que faire en arrivant sur le spot ?

Pour vous garantir une préparation optimale, suivez la chronologie : 
>Lisez et respectez les zones de pratique de kitesurf locales ainsi que les zones protégées par Natura 2000 (N.D.L.R. Signalisation des sites naturels protégés par l’U.E).  
>Observez l’évolution météorologique (passage sous grains, vent avec effet thermique…) par rapport aux prévisions préalablement consultées.  
>Analysez la taille des ailes déjà à l’eau et les gabarits des rideurs qui les utilisent.  
>Échangez avec les rideurs présents sur la plage (vent rafaleux ou établi, effet de site, configuration avec la marée…) pour vous donner une meilleure idée des conditions réelles.  
>Assurez-vous que quelqu’un de votre entourage ait pris connaissance de votre mise à l’eau.

RESPECTEZ L’AIRE DE MONTAGE, DE DÉCOLLAGE DES AILES.
  • Choisissez une aire de décollage et d’atterrissage des ailes suffisamment dégagées d’obstacles sous le vent et d’éléments pouvant perturber l’écoulement de l’air au vent de la zone.
  • Maintenez une zone de sécurité libre sous le vent adaptée aux conditions météorologiques et à la longueur de vos lignes.
  • Coordonnez-vous avec les autres usagers de l’aire de montage des ailes.

 À SAVOIR Tenez-vous informé des annonces Météo! Pour assurer la diffusion en mer des bulletins de sécurité, la Direction des affaires maritimes a mis à disposition une communication d’informations par voie radio VHF, radios du service public et, gratuitement, sur le site internet de Météo. En effet, si un avis de grand frais (coup de vent) ou BMS (bulletin météo spécial) est annoncé, il est formellement interdit de sortir en mer. 

Gonfler mon Aile de kite 

Etape1 :  Préparation

 – Placez vous dos au vent et dérouler votre aile (sous votre vent) en maintenant fermement le milieu du bord d’attaque.
– Ouvrez les clipses des lattes pour vous garantir un gonflage homogène dans toute la structure du kite et assurez-vous de bien fermer et verrouiller le bouchon deflate. 

 Etape2 :  Gonflage

 – Assurez vous de bien accrochez le leash de pompe avant de gonfler l’aile.
– Tout en étant bien dos au vent adoptez la bonne position de gonflage: utilisez vos jambes pour pompez afin de maintenir le dos relativement droit ainsi que les bras tendus.

Attentione!

Etape3 : Verifications

– Checker si votre aile est bien gonflée : L’aile se plie en deux = pas assez de pression : 

– L’aile est difficile à plier = bonne pression 

Certains modèles ont une indication de pression optimale mais il faut une pompe équipée d’un manomètre. Si le manque de pression rend l’aile infâme à piloter et très difficile à redécoller, l’excès de pression n’est pas bon non plus. D’une part, les coutures sont trop sollicitées et en cas de crash sur la plage, le risque d’explosion du bord d’attaque est plus grand. De plus, avec un bord d’attaque noir, la pression augmente au fur et à mesure de la session sous l’effet de la chaleur du soleil.

Les effets d’un mauvais gonflage:

– Dans un premier temps, l’aile va mal réagir aux actions de la barre. On dit que l’aile “poulpe” et va créer des à-coups dans le pilotage mais aussi dans la traction. Il devient alors difficile d’anticiper ses réactions, surtout dans un vent irrégulier. Cette configuration de navigation est une réelle mise en danger pour soi ainsi que pour les autres usagers de la plage. – Enfin, si l’aile, mal gonflée, tombe dans l’eau, son redécollage peut devenir une vraie problématique dans la mesure où elle se replie sur elle même et augmente le danger et la situation de “non contrôle”.

Sécurisez ma voile de kite

N’OUBLIER JAMAIS DE BIEN

  • Sécurisez toutes les ailes posées au sol afin d’éviter tout redécollage intempestif… Il est préférable de désolidariser de ses lignes une aile sans surveillance.
  • Respectez les autres utilisateurs de la plage…

Etape 1 : Sécuriser son aile
Connecter-lignes-1-1.jpg

– Par mesure de sécurité, clipsez vos lattes et prenez le temps de bien vérifier (avec les velcros) les bouchons inflate et deflate.

– Retournez votre aile avec le bord d’attaque au sol et l’extrado de l’aile au vent (avec le vent qui appuie dessus).

– Sécuriser votre aile en mettant du sable sur le spi proche du bord d’attaque et de la latte centrale. Votre repère est d’en mettre suffisamment pour que le spi soit au contact du sol. Que vous ayez 10 ou 30 nœuds, cette étape doit devenir un automatisme. Également, si vous posez l’aile d’un pratiquant qui sort de navigation, placez du sable sur son kite pour le sécuriser lui et autrui.

Etape 2 : Placer son aile

– Avant de partir vous changer ou de dérouler vos lignes, assurez-vous du bon placement de votre aile. Prenez comme repère votre latte centrale qui doit être positionnée face au vent.

N’OUBLIER JAMAIS DE BIEN
  • Sécurisez toutes les ailes posées au sol afin d’éviter tout redécollage intempestif… Il est préférable de désolidariser de ses lignes une aile sans surveillance.
  • Respectez les autres utilisateurs de la plage…

Etape 1 : Sécuriser son aile
Connecter-lignes-1-1.jpg

– Par mesure de sécurité, clipsez vos lattes et prenez le temps de bien vérifier (avec les velcros) les bouchons inflate et deflate.

– Retournez votre aile avec le bord d’attaque au sol et l’extrado de l’aile au vent (avec le vent qui appuie dessus).

– Sécuriser votre aile en mettant du sable sur le spi proche du bord d’attaque et de la latte centrale. Votre repère est d’en mettre suffisamment pour que le spi soit au contact du sol. Que vous ayez 10 ou 30 nœuds, cette étape doit devenir un automatisme. Également, si vous posez l’aile d’un pratiquant qui sort de navigation, placez du sable sur son kite pour le sécuriser lui et autrui.

Etape 2 : Placer son aile

– Avant de partir vous changer ou de dérouler vos lignes, assurez-vous du bon placement de votre aile. Prenez comme repère votre latte centrale qui doit être positionnée face au vent.

Choix 1

La barre sous le vent de l’aile : 

– si votre aile possède des bridages, clarifiez-les et assurez-vous qu’il n’y a pas de tour et que le système coulisse correctement.
– Déroulez vos lignes en vous déplaçant sous la direction du vent.
– Positionnez votre barre, au sol, avec le coté rouge (ou couleur dominante suivant la marque) à droite lorsque vous êtes face au vent et face à votre aile. Il s’agit tout simplement d’avoir la barre à l’envers par rapport au pilotage.
– Bien évidemment, avant même de vous déplacer pour le décollage, pensez à retourner la barre dans le bon sens et à connecter votre leash sur la ligne de sécurité

Choix 2

  La barre au vent de l’aile : 

– Si votre aile est équipée de bridages, assurez vous de leur clarté et qu’il n’y a pas de tour et que tout coulisse correctement.
– Déroulez vos lignes en vous déplaçant vers la direction du vent.
– Positionner votre barre, au sol, avec le coté rouge (ou couleur dominante suivant la marque) à gauche lorsque vous êtes dos au vent et face à votre aile. Il s’agit tout simplement d’avoir la barre dans le bon sens pour le pilotage.

- La mauvaise méthode :

 Marcher en écartant les lignes avec ses deux mains ne fera qu’accentuer le problème. L’emmêlement des lignes risque de se concentrer au fur et à mesure de votre déplacement et cela risque de créer des nœuds. 

- La bonne méthode :

 Marcher en écartant les lignes avec ses deux mains ne fera qu’accentuer le problème. L’emmêlement des lignes risque de se concentrer au fur et à mesure de votre déplacement et cela risque de créer des nœuds. 

2) COURS KITESURF-LES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ DE KITE

tout dábord on va vous expliquée Les systèmes de sécurité de kite

En général, chaque voile dispose de 3 systèmes de sécurité:
  1. Lâchez le bar.
  2. Cerf-volant à dégagement rapide.
  3. Laisse à dégagement rapide.

Dans ce billet de blog, je ne discuterai pas du fonctionnement exact des systèmes de sécurité, mais du moment où vous devriez les utiliser et de ce qui arrive à la puissance du cerf-volant.

1. Lâchez votre bar
1.1 Que se passe-t-il lorsque vous lâchez votre bar?

Lorsque vous lâchez votre barre, le cerf-volant a perdu son pouvoir et il tombera calmement dans l’eau à 3 ou 9 heures. Tant que la barre est lâche, le cerf-volant reste également ici. Il s’agit d’une situation sûre et vous donne du temps pour d’autres choses.

1.2 Quand relâchez-vous votre barre?

Lâcher prise de votre barre est le système de sécurité le plus utilisé de votre kite. Si je fais de la voile moi-même, je le ferai 100 fois par jour. Vous pouvez le faire si vous êtes tombé en panne, devez mettre votre planche, le vent augmente, avez besoin d’une pause ou sentez qu’une situation dangereuse arrive.

2. Activer le cerf-volant à déclenchement rapide.
2.1 Que se passe-t-il lorsque vous (tirez sur le declancheur rapide du cerf-volant) ?

Si vous utilisez votre libération rapide, votre barre tirera. Vous n’êtes maintenant attaché au cerf-volant qu’avec votre laisse. Le cerf-volant est devenu incontrôlable mais a vraiment perdu toute sa puissance. Vous pouvez maintenant lancer un auto-sauvetage.

2.2 Quand utilisez-vous votre version rapide ?

Vous utilisez la libération rapide lorsque vous voyez une situation dangereuse à venir ou lorsque vous êtes dans une situation dangereuse. Par exemple, si vous êtes «enchevêtré» avec un autre cerf-volant. Ou si le vent augmente soudainement très fortement. J’ai moi-même utilisé la libération rapide 4 fois en 7 ans que j’ai kite.

3. Activer la laisse à dégagement rapide.
3.1 Que se passe-t-il si vous (retirez rapidement la laisse)?

Le dernier système de sécurité est la libération rapide de la laisse. Si vous l’utilisez, vous avez perdu votre cerf-volant et votre barre. Cependant, cela crée également des situations dangereuses:

  1. Vous avez perdu votre cerf-volant. Cela a plus de flottabilité que votre planche et peut également servir de voile pour un auto-sauvetage.
  2. Votre cerf-volant s’envole et peut frapper d’autres personnes.
3.2 Quand utilisez-vous votre version rapide?

En fait presque jamais. Sauf si:

  1. Vous avez terminé les étapes 1 et 2 et votre cerf-volant est toujours alimenté.
  2. Lorsque vous êtes retiré en mer par vents du large
  3. Si votre cerf-volant est coincé, par exemple, un bateau qui navigue toujours.
4. Que faire en cas de décrochage ?

 L’aile peut être amenée à décrocher (tomber comme une feuille morte), pour plusieurs raisons. Les signes d’un décrochage du kite : l’aile dépasse le zénith (elle passe derrière vous), le spi flappe et les lignes se détendent. 

Le plus souvent c’est à cause du vent irrégulier (le second effet kisscool des rafales). Dans ce cas éviter absolument de garder l’aile statique.

Un deuxième cas de figure peut se présenter lorsque vous partez naviguer par petit temps (vent léger). Faites attention à ne pas trop surborder votre aile. En tirant trop sur la barre, l’aile risque de se fermer sur elle-même et décrocher. 

Sur la plage, dans le cas où vous sentez arriver une détente des lignes (signe d’un décrochage imminent), déplacez-vous rapidement vers le vent afin de retendre vos lignes pour pouvoir re-contrôler votre kite.

Si vous n’avez eu le temps de réagir avant décrochage de l’aile, que vous soyez au sol ou dans l’eau, nous vous conseillons de déclencher instantanément le système de sécurité (largage de l’aile).

Conclusion!

Parce que les derniers équipements ont des systèmes de sécurité différents, le kite surf est devenu beaucoup plus sûr. 

À vous maintenant de connaître et d’utiliser les systèmes de sécurité de votre kite.

4) LES SYSTEM DU SÉCURITÉ

System Sécurité

Votre leash d’aile doit être manipulé à plusieurs reprises afin que son fonctionnement soit instinctif et donc bien clair dans votre tète. L’une des extrémités du leash est équipée d’un mousqueton qui se fixe sur l’anneau de votre ligne de sécurité. L’autre extrémité est le système de largage permettant de se désolidariser complètement de votre aile. Il est donc conseillé de fixer se système de largage devant ou sur le coté du harnais (à droite pour les droitiers et à gauche pour les gauchers). Attention, une fixation sur l’arrière du harnais n’est pas une configuration anodine! En effet, dans le cas ou le pratiquant doit solliciter le largage de l’aile, celui ci sera tracté sur le dos avec le risque d’avoir la tête dans l’eau et il devient donc très difficile d’actionner le système en se retrouver dos a la traction!  

LE SYSTÈME DE SÉCURITÉ DOIT ÊTRE ENTRETENU ET RÉGULIÈREMENT VÉRIFIÉ.

Il est important de bien analyser et de respecter toutes les différentes zones de pratique pour le bon déroulement de notre discipline et le respect des autres usagés de la plage. 

Choisir son spot

Pour naviguer il faut que le vent soit orienté de telle manière à ce qu’il soit rentrant (on shore, side-on) sur le spot. Attention à la marée, en effet la marée haute peut cacher des rochers, des reliefs, des épaves, il vaut donc mieux connaître le spot aux différentes heures de la journée. Enfin il faut que le spot soit dégagé tant sur la plage que sur l’eau !Informations complémentaires: Choisir votre spot de kitesurfingConseil : Si la plage est surveillée, renseignez-vous auprès des surfclubs sur les zones de pratique du Kite! Les plages sont réglementées!

  Depuis 2005 la norme NF S52-503 relative aux « systèmes de sécurité des ailes de kite Vous garanti un fonctionnement adéquat en cas de perte de contrôle de votre aile.Néanmoins, votre sécurité et celle des tiers ne doivent pas être uniquement fondées sur le fonctionnement du système de sécurité.Elles sont le résultat d’un apprentissage convenable, et d’une évaluation juste des conditions de navigation et de leur évolution au regard de vos compétences.La mise en oeuvre d’une procédure de sécurité ne peut pas se découvrir en situation d’urgence. Elle requiert un apprentissage. Il est strictement nécessaire de s’y préparer lors des phases d’entraînement, tout autant que de prévoir les situations à risque afin de ne pas avoir à y recourir.Votre système de sécurité doit être entretenu et régulièrement vérifié.   

Ne jamais être seul

Ne jamais naviguer seul sur le spot ! Le Kitesurf est presque un sport collectif, il est indispensable que quelqu’un sache que vous êtes à l’eau pour vous surveillez en cas de galère imprévue (une ligne qui casse, une mauvaise réception de saut etc…) Avant de naviguer, discutez avec vos collègues sur la plage : « tu mets quoi comme taille d’aile ? Ils ont prévu quoi comme vent ? »Conseil : Avoir un copain qui a les mêmes disponibilités et le même niveau que vous! Garder un portable à proximité! 

 

Connecter ses lignes avec le nœud « tête d'alouette »:

  Simple et facile à réaliser, le nœud tête d’alouette a pour but de fixer une ligne à une autre se terminant par un nœud d’arrêt. En tirant sur la ligne qui dispose de la tête d’alouette, l’ensemble coulisse pour se serrer et se retrouver en retenue contre le nœud d’arrêt. Ce nœud trouve son intérêt car il est facile à manipuler et à défaire même âpres avoir subi une forte tension. 

Leash du Sécurité

N’oubliez jamais votre leach du sécurisé 

et mieux utiliser un leash court plutôt qu’un leash long est préférable pour 95% des kiters

Depuis quelques années, les longs leash de sécurité dominent le marché. Pourquoi? Quelqu’un s’est déjà arrêté un instant pour y penser? Quel est le but des leash longs? En fait, qu’est-ce qui est mieux… long, moyen, court, ou pas de leash du tout?

Bien entendu, nous sommes tous d’accord pour dire qu’il est essentiel d’utiliser un leash. Mais pourquoi utilise-t-on des leash longs? Sachez que la seule utilisation d’un leash long est pour le freestyle unhooked, c’est tout! Si vous ne faites jamais de freestyle unhooked, ce n’est vraiment pas nécessaire.

Un leash court est beaucoup moins gênant entre les jambes et vous oblige à attacher et à connecter le leash à l’avant de votre harnais. Cela rend votre leash facilement accessible à tout moment et avec les deux mains et simple à utiliser du point de vue de la sécurité.

Nous pouvons maintenant voir le changement s’opérer sur le marché à mesure que les marques créent des harnais avec des points d’attachement à l’avant tout en offrant eux-mêmes des leash courts. C’est un changement dont tous les professionnels du kitesurf peuvent être fiers.

5) COURS KITESURF - LANCEMENT ET ATTERRISSAGE DE KITE

Lancer votre kite

  •  Le démarrage et l’atterrissage d’un cerf-volant en toute sécurité sont très importants. Pour le faire correctement, vous devez d’abord comprendre un certain nombre de choses.
  •  Bien sûr, il est possible de démarrer et de poser un cerf-volant uniquement, mais en tant que kitesurfeur novice, vous ne devriez jamais faire cela.
  •  Demandez toujours à un kitesurfeur expérimenté s’il peut vous aider.

Kite start (sur terre)

Étape 1

  Si vous exécutez les lignes de votre cerf-volant tout en gréant votre cerf-volant, vous pouvez le faire au portant ou au portant. Le vent arrière est plus sûr parce que le cerf-volant vient à vous si vous l’avez mal placé et que la personne qui va démarrer le cerf-volant n’est pas entre les lignes.
Pour commencer, vous devrez saisir la barre et marcher d’un côté du bord de la fenêtre. Continuez jusqu’à ce que votre cerf-volant soit approximativement à un angle de 90 degrés par rapport à la direction du vent (voir l’image). Effectuez ensuite les étapes suivantes:

  • Fixez le safetyleash
  • Accrochez-vous au poulet
  • Âne bite à travers le crochet

Voir pieces barre de kitesurf

Preparer la voil pour lancement ou decolage

Étape 2

Une fois que tout va bien, la personne qui va vous aider peut déjà tourner le cerf-volant.

 Le cerf-volant doit être en forme de lettre «C» et avec l’une des pointes sur le sol, le bord d’attaque pointe vers le vent et l’intérieur du cerf-volant vers vous.

Avant de continuer, vous devez vérifier que les lignes sont correctes. Si tel est le cas, vous pouvez vérifier si vous êtes dans la bonne position. Comment pouvez-vous bien faire cela?

  • Si vous remarquez que le tissu du cerf-volant flotte trop, cela signifie qu’il n’attrape pas assez de vent, alors vous devrez marcher plus vers le vent.
  • Si c’est le contraire, vous remarquez qu’il y a trop de puissance dans le cerf-volant, alors vous devrez courir plus au portant.

Vous pouvez toujours faire des allers-retours plusieurs fois pour être sûr du bon endroit pour lancer le cerf-volant.

Lancer La voile ou decoler ma voile

Étape 3

Tout va bien, vous êtes prêt, puis tenez la barre d’une main et levez le pouce de l’autre pour que la personne qui va vous aider sache que tout va bien. Cela peut ensuite libérer le cerf-volant et vous envoyez lentement le cerf-volant à 12 heures par le bord de la fenêtre.

  • Ne jamais parler avec la persone qui va decoller votre voile il faus donner le signe de OK. 
Étape 4

Votre cerf-volant est à midi et tout va bien. Assurez-vous de marcher sur l’eau dès que possible.

  • La plupart des accidents se produisent sur la plage.

6) COURS KITESURF -COMMENT CONTROLÉ UN KITE DE 4 OU 5 LIGNES

Comment contrôlez-vous une voile ( KITE ) de 4 ou 5 lignes?

On va vous expliquer comment contrôler un gros kite. Remarquez que cet article fait référence à ce que vous avez appris en cours.
 Ne jamais travailler son kite sans son moniteur!

La grande différence

Vous contrôlez déjà un kite de 2 lignes et vous êtes prêt pour le gros kite. Ce kite peut etre envoyé à gauche ou à droite comme le kite 2 lignes en gardant cependant le contrôle du power et du de-power du kite.
Comment fonctionne le « power » et « de-power »?
En tirant ou poussant la barre, vous jouez avec l’angle du kite et du vent. Si vous tirez la barre à vous, vous bordez le kite, ce dernier va avoir plus de puissance. Quand vous poussez la barre loin de vous, vous choquez le kite, vous avez donc moins de puissance c’est le « de-power ».

Les avantages et inconvénients du « de-power »

Quand vous poussez la barre loin de vous  « de-power ». Vous êtes en sécurité car vous ôtez la puissance du kite. Par contre, il y a moins de tension dans les lignes arrières. Le kite va réagir plus lentement ou pas du tout.

Toujours il faut gardez un peux de tension sur la barre

C’est l’endroit de tension dans la barre pour contrôler correctement le kite. C’est le point où la barre est le plus loin de vous tout en gardant assez de tension dans les lignes arrières pour contrôler le kite en sécurité. Avec plus de tension, le kite bougera trop rapidement et aura trop de puissance.

Et alors… le vent

Le sweet spot est différent en fonction du vent. Par vent fort, la barre sera un peu plus eloigné de vous. Par vent léger, c’est le contraire, le kite sera plus facile à contrôler si vous tirerez la barre vers vous, le sweet spot sera plus bas.

Comment je le sens?

L’expérience nous a montré que l’erreur la plus commune est de croire qu’avec un kite de 4 lignes, il faut tirer avec les bras. Au contraire, vous pouvez contrôler le kite avec les 2 doigts car les lignes avant sont reliées au harnais. Il faut essayer de tirer avec 2 doigts pour sentir la tension dans les lignes arrière sans générer trop de puissance. C’est à ce moment que le kite volera de façon stable.

Cous de kitesurf

Ensemble, nous explorons le kite 4 lignes. Lorsque vous contrôlerez assez bien le kite, vous allez pouvoir commencer les body drags seul avec un kite 4 lignes. A la fin des 3 jours, vous serez capable de façon indépendante de contrôler le kite avec différents vents.

Dépower (bordé)

Comment devriez-vous alimenter et dépower?
bordé :

 En tirant ou en poussant la barre vers vous, vous pouvez jouer avec l’angle du cerf-volant par rapport au vent. Lorsque vous tirez la barre vers vous, vous tirez le cerf-volant «pour ainsi dire» et commencez à accumuler ce pouvoir. Si vous poussez la barre loin de vous, le cerf-volant volera de nouveau à plat et perdra sa force.

dépowering (choqué)

Inconvénients du depowering
choqué :

Ceci est très agréable et sûr si vous souhaitez décharger la puissance. L’inconvénient est qu’il y a moins de tension sur vos lignes arrière (lignes de direction). En conséquence, le cerf-volant répond plus lentement ou parfois pas du tout. 

LA FAÇON DU MOVEMENT DE LA BARRE

La barre de kitesurf et comme le vélo

La barre de kitesurf et comme le vélo
tirer, pousser et border, choqué Si comme en vélo, par exemle si vous voulez tournne a gauche vous pousser avec la main droite et vous tirer avec la main gauche.
la meme chause dans la barre, si vous voulez ramener la voile a gauche vous pousser avec la main droit et vous tirer avec la main gauche.
mais ya pas bordée et chauqué dans un velo si une thechnique a apprendre mais on peux donner un exemle pour les persone qui on le permi pour conduir une voiture, pour accelerre il faut apuiyer sur la pedale pour avoir de la puisance la meme chause sur la bare il faut borde pour avoir de la puissance et pour liberer la puissances en releve notre pied deucement sur la pedal parielle sur la barre pour liberé la puissance on choque deucement ou on peux dire pousser la barre avec deux main deucement.
Pour envoie la voile virre la droite penser a la technique de velo, tout d’un coup doucement vous tirée avec la main droite et vous pousser avec la main gauche et la voile va ce deplacer vers la droite á 13h,14h ou 15h on peux dire aussi 1h,2h ou 3h.
et par exmle si vous voullez metre votre voile a 2h (stabeliser votre voile a 2h) il faut arreter de tirer avec la main droite le moments au la voile serra a 1h et commencer a bordé la barre avec deux main sauf que la main gauche qui controle la voile par rappore a la main droite, et vous pauvez meme lacher la main droit il faut borde deucement la barre bien dosée la puissance, il faut pas borde tout d’un coup veolament.
regardez les images suivants 👇🏼

LANCEMENTS DE LA VOILE DE ZÉNITH AU 2H ET DE 2H AU ZÉNITH

7) COURS KITESURF - PILOTAGE DE KITE

PROGRESSER EN PILOTAGE

Pilotage de kite vous permettra de mieux comprendre comment utiliser votre aile de kitesurf et comment adapter votre façon de piloter. Trop souvent, les gens pilotent en ne pensant qu’à la barre et aux lignes arrière alors que les lignes avant sont primordiales à la bonne utilisation d’une aile de kitesurf. 
prenez le temps d’analyser les explications données et vous considérerez probablement votre aile différemment lors de votre prochaine session.

progresser en pilotage

Pour progresser en kitesurf, le plus important c’est de bien piloter. Aller piloter dans le vent léger inférieur à 10 ou 15 nœuds est la meilleure solution pour apprendre à connaître son aile sur le bout des doigts.
la on va vous expliquer a quoi sa serre les lignes d’avant et les lignes d’arrière

Les lignes arrière servent:

  • à diriger le kite
  • à donner de la puissance au kite
  • à freiner le kite, arrêter le kite ou faire partir le kite en marche arrière
  • à ouvrir l’angle d’incidence de l’aile

Les lignes avant servent :

  • à faire avance le kite vers le bord de fenêtre
  • à fermer l’angle d’incidence du kite

Pour influer sur les lignes arrière, il faut tirer sur la barre
Pour influer sur les lignes avant il faut pousser sa barre ou s’écarter de l’aile (reculer).
Une aile de kitesurf a besoin de se déplacer pour générer de la puissance. 
Si vous êtes tout le temps bordé, vous risquez de ralentir votre aile. 
Ainsi il faut apprendre à choquer au bon moment afin de permettre à son aile de se déplacer correctement dans la fenêtre.
Lorsque l’aile accélère, si vous restez choqué, la puissance sera moindre. Si vous bordez au bon moment, vous parviendrez à exploitez la puissance de l’aile. Choquer et border au bon moment demande de l’entrainement. Peut-être ce tuto kite vous aidera à mieux comprendre le timing à adopter.

Pratique, pratique, pratique

Avant d’entrer dans l’eau, assurez-vous de connaître et d’utiliser vos systèmes de sécurité. Les étapes 1 et 2 vous permettent de pratiquer sur terre, même sans vent. Veuillez noter que vous pratiquez toujours avec un kite surfeur expérimenté . Une fois que vous avez maîtrisé cela, pratiquez également les étapes 1 et 2 sur l’eau. De cette façon, vous vous sentez plus en sécurité et vous êtes préparé à des situations dangereuses lors de la navigation.